19 août 2015

Office 365 ProPlus : Mise à jour Office

La sortie de Windows 10 étant à présent officielle, il était temps de faire un refresh de mon PC vers le nouvel OS Microsoft.
La qualité de celui-ci est une bonne surprise : pas de problème de mise à jour à déplorer, la plupart des logiciels est compatible, interface conviviale et performante.
 
Après l'installation de Office 365 ProPlus (version Office Click to run), quelle ne fut pas ma surprise de revoir apparaître un logiciel nommé "Lync" (remplacé en début d'année Skype for Business).

J'ai donc lancé une mise à jour de mon PC via Windows Update afin de corriger ceci, mais "Lync" était toujours présent. En fait, le problème ne vient pas de Windows mais d'un changement de mode de mise à jour des versions Office 365.

Il s'avère que sur une installation click to run de Office 2013, les mises à jour Office ne descendent plus par Windows Update comme précédemment. Pour procéder à la mise à jour, il est nécessaire d'ouvrir un logiciel Office (Word,Excel,...) puis d'aller dans "Fichiers"/"Compte office" et sélectionner "Mise à jour"...





11 août 2015

INFOPATH : Vider le cache

Lors de l'utilisation de formulaires InfoPath (en mode client lourd), stockés dans SharePoint, il peut arriver que le formulaire n'ouvre pas la dernière version du modèle de formulaire.
Ce problème provient du fait que le modèle de formulaire est stocké en cache localement sur votre machine.
 
Pour utiliser la dernière version du modèle, il suffit d'utiliser la commande suivante permettant de vider le cache d'InfoPath de votre PC:
  • Lancer une fenêtre "Run" sur votre ordinateur (Windows + R),
  • Taper la commande "Infopath /cache clearall" et appuyer sur "OK",
  • InfoPath s'ouvrira sur votre machine et vous vous apercevrez que l'historique des modèles de formulaire aura disparu.
 
Le tour est joué, vous pourrez à présent utiliser la dernière version du formulaire.

10 août 2015

SHAREPOINT 2013 : Contrôle des développements

 
L'utilisation massive de SharePoint dans les entreprises impose aux sociétés de s'assurer de la bonne santé de leur environnement SharePoint 2013.
Cela commence par une infrastructure qui tient la route, une topologie adaptée mais aussi et surtout par un contrôle des développements réalisés.
 
En effet 90% des dégradations des performances sur des environnements SharePoint proviennent de développements ne respectant pas les guidelines et bonnes pratiques de Microsoft (objets SP non disposés, requêtes CAML sans RowLimit,...).

Après l'essai de divers outils du marché, il me semble que l'outil "SPCAF" (SharePoint Code Analysis Framework) est parfaitement adapté à ce genre de besoins. Le site de l'éditeur est disponible à l'adresse suivante : http://www.spcaf.com/
 
Cet outil se décompose en 2 axes principaux :
  • Une application cliente permettant d'inspecter un WSP. Cette partie est plutôt orienté chef de projet avant livraison ou client final,
  • Un add-in pour Visual Studio permettant de contrôler le code tout au long de la phase de conception de la solution VS. Cette partie est donc plutôt orientée développeur SP.
 
Les contrôles de qualité sont réalisés selon diverses catégories :  bonnes pratiques, sécurité, design, déploiement, ressources, interface utilisateur. Les règles sont prédéfinies mais peuvent être étendues si besoin. Après utilisation, je peux vous assurer que les règles natives sont très largement suffisantes!
Chacun des éléments remontés par l'analyse sont classés selon leur criticité : critique, sévérité haute, sévérité moyenne, sévérité faible.
 
Pour compléter le tout, ce produit permet aussi de générer:
  • des métriques de code (XML, ASPX, HTML, CSS, JS),
  • des inventaires (champs, types de contenus, définitions de listes, WebParts),
 
Il est très rare de faire de la promotion pour des outils commerciaux mais la qualité de ce produit en fait un élément incontournable dans la trousse à outils SharePoint!

28 juillet 2015

WINDOWS SERVER 2012 : Référencer une dll manuellement

L'installation d'une dll dans le GAC d'un serveur Windows Server 2012 peut-être réalisée via PowerShell.
Windows Server 2012 ne présente pas de commande "GACUTIL" par défaut et il n'est pas possible de réaliser un drag and drop dans le catalogue des assembly comme sur les anciennes versions.
 
Pour enregistrer une dll, il suffit d'utiliser les commandes PowerShell suivantes:
 
 Set-location "c:\dlltemprepository"
 [System.Reflection.Assembly]::Load("System.EnterpriseServices, Version=4.0.0.0, Culture=neutral, PublicKeyToken=b03f5f7f11d50a3a")
 $publish = New-Object System.EnterpriseServices.Internal.Publish
 $publish.GacInstall("c:\dlltemprepository\dllName.dll")
 iisreset


Pour supprimer la dll, il suffit d'utiliser les commandes PowerShell suivantes:
 Set-location "c:\dlltemprepository"
 [System.Reflection.Assembly]::Load("System.EnterpriseServices, Version=4.0.0.0, Culture=neutral, PublicKeyToken=b03f5f7f11d50a3a")
 $publish = New-Object System.EnterpriseServices.Internal.Publish
 $publish.GacRemove("c:\dlltemprepository\dllName.dll")
 iisreset


15 juillet 2015

SHAREPOINT 2013 : Work management service

 
Aujourd'hui un article sur un service applicatif souvent méconnu dans SharePoint : "Work management service". Ce service a fait son apparition dans la version SP2013 et répond à un problème souvent rencontré par les utilisateurs de SharePoint : Comment centraliser les tâches d'un utilisateur dans un seul espace!

Dans les versions précédentes du produit, certains éditeurs s'étaient engoufrés dans le besoin afin de répondre au besoin. Pour combler le manque de solution natives, Microsoft à mis au point ce service qui s'appuie nativement sur des tâches de type:
  • SharePoint : Tâches associées aux types de contenus "TasksWithTimelineAndHierarchy", "Task", "GanttTasks",
  • Project server (si installé et configuré),
  • Exchange server (uniquement pour SharePoint Server).
  • Custom provider : Il est en effet possible d'étendre les capacités de ce service en connectant d'autres systèmes de tâches (tâches TFS,...) via un custom provider.
 
Le principe de fonctionnement du service pour les tâches de type SharePoint est le suivant:
  • Un élément est rajouté dans une liste de tâche SharePoint 2013,
  • Le moteur de recherche indexe le contenu de ma web application (dont ma tâche),
  • Lorsque du rafraichissement de la liste des tâches du site personnel, une interrogation au moteur de recherche permet d'agréger la liste des tâches personnelles de l'utilisateur saisies à cet emplacement avec la liste des tâches disponibles sur les différents environnements (certaines informations telles que les projets sont conservées en cache). Les tâches seront groupées par projet afin d'obtenir une information de qualité.
  • Des notifications d'affectation de tâches apparaissent pour avertir l'utilisateur.