7 octobre 2014

Microsoft MVP - 4ème année

Aux fidèles lecteurs de ce blog, je souhaitais vous faire part de mon renouvellement pour la 4ème année consécutive en tant que Microsoft MVP (Most Valuable Professional).
 
Je profite de ce post pour remercier toutes les personnes ayant contribuées à ce renouvellement. De même je tiens à féliciter tous les MVP récompensés (renouvelés ou fraichement nominés) sur les différentes technologies Microsoft.
 
Il s'agit d'une année transitoire pour moi étant donné qu'InfoPath ne sera plus disponible dans la prochaine version d'Office. Celui-ci étant supporté pendant encore 10 bonnes années, cela n'empêchera pas de traiter les problématiques utilisateurs récurrentes.

Je continuerai donc avec plaisir  à vous faire partager mon expérience autour des technologies SharePoint, InfoPath (ainsi que ses nouveaux substituts : Fosl,...) au travers de ce blog et de la communauté.

17 septembre 2014

SHAREPOINT 2013 : Tour d'horizon des Apps

Pour ceux ayant suivis le nouveau modèle de développement apparu dans SharePoint 2013, les Apps se décomposaient en trois types:
 
  • SharePoint-hosted:
    • Hébergement : Application hébergée dans SharePoint (à l'intérieur de la collection de sites),
    • Développement : Ces applications permettent uniquement de coder en JS (JSOM ou REST pour s'interfacer avec SP). Par conception, l'authentification est basée sur SP,
    • Isolation : L'isolation est de niveau ferme (pas possible de partager les données entre fermes).
 
  • Autohosted:
    • Hébergement : Applications O365 hébergées dans un Azure (tout est déja précablé et le déploiement est simplifié),
    • Développement : Possibilité de développer en ASP.Net (MVC, WebForms, etc).
    • Isolation : L'application est dans le tenant : "o365apps.net domain" et accède uniquement aux données du tenant O365.

  • Provider-hosted (dites de type cloud) :
    • Hébergement : Ces apps peuvent être hébergées dans Azure ou sur un serveur web de l'entreprise,
    • Développement : Il est possible d'utiliser n'importe quelle technologie web réaliser son apps : ASP.Net, PHP, ... sera possible de communiquer avec SharePoint via du CSOM (Cliend Side Object Model) ou REST (pour des technologies non MS),
    • Isolation : Il est possible de partager cette application entre diverses fermes SharePoint.

 
Depuis Mai 2014, le type "Auto-hosted" est retiré (cette fonctionnalité était en mode preview). L'article suivant de Microsoft détaille ceci : http://blogs.office.com/2014/05/16/update-on-autohosted-apps-preview-program/

Une mauvaise nouvelle alors que le mode de développement "Sandbox" est déprécié en SP2013.
Donc le seul et unique moyen de personnaliser Office 365 en restant dans les préconisations SharePoint reste le modèle "Provider-hosted".

5 septembre 2014

InfoPath : Connexion au profil utilisateur en mode claims

Une des nouveautés de SharePoint 2013 a été l'introduction du mode d'authentification claims par défaut. Ce changement d'authentification entraine de nombreux impacts sur les applications et notamment "InfoPath Forms Services" (à noter que par conception, InfoPath en mode client lourd n'est pas concerné).
 
Dans les versions précédentes de SharePoint, de nombreuses sociétés utilisaient les formulaires IPFS en récupérant des informations de l'utilisateur connecté via le service de profil utilisateur (département, adresse mail, téléphone, numéro d'employé,...).

Si vous migrez et travaillez sur une application utilisant le mode claims, vous rencontrerez des erreurs de type "5566" lors de l'utilisation des connexions de données.
 
Il existe malgré tout un moyen de contournement qui consiste à utiliser le "Secure Store Service" de SharePoint:
 
  • Se connecter à l'administration centrale de SharePoint,
  • Créer une clé de type "Ticket du groupe" dans le Secure Store de votre ferme SharePoint :
 
 
  • Configurer le compte Windows à utiliser pour votre connexion à l'UPS :


 
  • Concevoir le formulaire en InfoPath en se connectant au service SOAP "userprofileservice.asmx" et convertir cette connexion en fichier UDCX via l'interface "Convertir" des connexions de données InfoPath :
 
 
 
  • Modifier le fichier déposé dans la bibliothèque de connexion de données comme ci-dessous (il sera nécessaire de l'enregistrer localement et de le redéposer) en précisant la clé renseignée dans le secure store :
 
 
Attention : Ne pas oublier de dé-commenter la ligne "Authentication" et d'approuver le fichier UDCX après l'avoir téléchargé.
 
 
A présent, votre formulaire récupérera correctement les valeurs dans la base de profil SharePoint. Voici l'exemple d'un formulaire de liste SharePoint customisé avec InfoPath:



 

30 août 2014

SHAREPOINT 2013 : AutoSPIntaller SharePoint with SP1

AutoSPInstaller a subi un nouveau lifting lui permettant à présent de supporter l'installation des binaires "SharePoint 2013 with SP1".
 
Pour ce qui ne connaissent pas, "AutoSPInstaller" est l'outil indispensable pour monter des fermes SharePoint. L'installation est réalisée à l'aide de scripts PowerShell.
Il permet entre autres de spécifier les noms des bases de données de services applicatifs, configurer les services, configurer plusieurs comptes managés,...
 
Ce produit disponible librement sur CodePlex est actuellement en version 3.96 qui au passage incorpore de nombreuses améliorations pour paramétrer encore plus finement les fermes SharePoint.



Cependant, vous pouvez être amené à rencontrer une erreur lors de l'installation des prérequis de SharePoint en mode Offline: "Error: Custom file location is not accessible".
Humm hum, pas très explicite comme erreur...
Dans le même temps, si vous installez les prérequis en mode "Online", vous ne rencontrerez aucun problème.
Après quelques investigations dans les logs, il s'avère que l'installeur recherche un fichier introuvable". En effet, un nouveau prérequis a fait son apparition avec la release de SP1 de SP2013. Il s'agit d'une mise à jour de "WCF Data Services" (la version 5.6).
Pour se faire, vous devrez donc télécharger cette mise à jour puis la déposer dans le répertoire "PrerequisisteInstallerFiles" de SharePoint dans votre "AutoSPInstaller".
Il faudra néanmoins le renommer en "WCFDataServices56.exe" car le "WCFDataServices.exe" faisait déjà parti des prérequis de SharePoint 2013 RTM (Microsoft WCF Data Services 5.0).
 
Une fois cette petite astuce réalisée, vous pourrez installer vos serveurs SharePoint 2013 en incluant directement le SP1.

12 août 2014

SHAREPOINT : Selectionner la signin page ADFS par défaut

Aujourd'hui un petit post sur l'utilisation du couple ADFS et SharePoint.
 
Il est possible d'associer sur une web application un fournisseur basé sur ADFS en créant un "trusted identity provider". Cette action est à réaliser depuis le menu "Authentication provider" disponible dans le menu des gestion des applications web.
 
Par contre, il est fortement recommandé de laisser sélectionner le provider NTLM afin que les éléments puissent être indexés par le service de recherche.
Dans cette configuration, vous vous retrouverez donc avec une jolie zone déroulante de sélection du mode d'authentification lors de l'accès à l'application web :

 
 
Autant dire que ce n'est pas le top d'un point de vue expérience utilisateur...
Afin de corriger ceci, il suffit de paramétrer une url dans la section "Sign in page URL" présente dans la zone de sélection des providers (cette zone n'accepte que des url accessibles sur l'application web).
Pour accéder directement au formulaire d'authentification ADFS, il suffira de positionner le chemin suivant dans l'adresse personnalisée "/_trust/default.aspx":

 
 
 Ainsi, lors de l'accès à l'application web, vous serez automatiquement redirigé vers le formulaire ADFS si vous n'êtes pas préalablement identifié:

 
Simple, mais encore faut-il le savoir...