23 mars 2015

WAC : Vérifier la version de votre serveur Offce Web Apps

Sur un serveur WAC (Office Web Apps 2013), il n'existe pas d'interface déportée, comme l'administration centrale de SharePoint, permettant de trouver votre niveau de version.
 
Si vous allez dans les programmes installés sur le serveur, vous n'obtiendrez que la version classique (RTM, SP1,...) mais pas plus.
Comme dans SharePoint, il n'est pas possible de déterminer la CU ou le patch de sécurité installé via cet écran.
 
Pour se faire, il suffit de se connecter de vous connecter sur votre serveur Office Web Apps et de lancer la commande PowerShell suivante:
get-content C:\ProgramData\Microsoft\OfficeWebApps\Data\local\OfficeVersion.inc
Le résultat sera le suivant:
 
Par exemple ici, il s'agit de la build 15.0.4701.1000 correspondant au patch de sécurité "Mars 2015".

17 mars 2015

SHAREPOINT 2013 : Envoi de mail sur liste de tâche

Aujourd'hui, une petite astuce lors de la conception de modèle de listes basés sur le modèle "Tâches" de SharePoint 2013.
 
Le fonctionnement natif est l'envoi automatique d'un mail lorsqu'une tâche est affectée à l'utilisateur. Cette option est visible dans les paramètres avancés de la liste de tâches, puis "Email notification option":
 
 
 
Mais comment intégrer automatiquement cette option dans un modèle de liste?
Pour se faire, il faut rajouter l'attribut "EmailAssignTo" dans la définition de votre modèle de liste (sur le nœud "List"):
 
<List xmlns:ows="Microsoft SharePoint" Title="MyTask" Name="MyTask" ... EmailAssignTo="TRUE" ...>
 
 
Cette propriété n'est actuellement pas documentée sur le MSDN : https://msdn.microsoft.com/en-us/library/ms415091.aspx . Malgré tout, cela fonctionne correctement.

3 mars 2015

SharePoint 2013 : Envoi d'un mail via l'API REST

L'ouverture de SharePoint 2013 vers le modèle client (notamment grâce aux API Rest ou au JSOM : JavaScript Model Object) ouvre désormais de nouvelles possibilités dans les développements sur cette plateforme.
Pour illustrer ce propos, prenons un "use case" simple : Développer une fonctionnalité "Need Help" permettant de saisir quelques informations puis d'envoyer un  mail à un destinataire (spécifique ou non) lors du clic sur un bouton.

La méthode généralement employée dans ce genre de cas était la conception d'une WebPart (en code managée ou CSOM) ou la conception d'un flux de travail d'envoi de mail déclenché lors de l'enregistrement des informations dans une listes.
A présent, il n''est plus nécessaire de disposer de Visual Studio pour réaliser ce genre de besoins simple. Il peut être réalisé en réalisant un vulgaire formulaire HTML utilisant du JavaScript.
 
Voici l'exemple d'une fonction JavaScript permettant l'envoi du mail via la fonctionnalité offerte par SharePoint (en pouvant définir l'adresse de provenance, les destinataires, sujets, corps des mails) :
function sendEmail(from, to, body, subject) {
 var urlSendMailRest = _spPageContextInfo.webServerRelativeUrl + "/_api/SP.Utilities.Utility.SendEmail";
 $.ajax({
     contentType: 'application/json',
     url: urlSendMailRest,
     type: "POST",
     data: JSON.stringify({
         'properties': {
             '__metadata': { 'type': 'SP.Utilities.EmailProperties' },
             'From': from,
             'To': { 'results': ['to'] },
             'Body': body,
             'Subject': subject
         }
     }),
     headers: {
         "Accept": "application/json;odata=verbose",
         "content-type": "application/json;odata=verbose",
         "X-RequestDigest": $("#__REQUESTDIGEST").val()
     },
     success: function (data) {
        alert("Mail envoyé");
     },
     error: function (err) {
         alert(JSON.stringify(err));
     }
 });
}
Et voila, le tour est joué! Vous avez conçu votre premier formulaire permettant d'envoyer des mails à vos utilisateurs SP sans ouvrir un IDE.

25 février 2015

SHAREPOINT 2013 : Vérouillage des autorisations

Aujourd'hui, un article sur une nouvelle fonctionnalité souvent méconnue de SharePoint 2013 nommée "Limited-access user permission lockdown mode". Ce qui signifie en bon français : "Mode de verrouillage des autorisations d'utilisateur ayant un accès limité".

La description du feature dans SharePoint 2013 est la suivante : "Lorsque cette fonctionnalité est activée, les autorisations des utilisateurs au niveau Accès limité (tels que les utilisateurs anonymes) sont réduites, ce qui les empêche d'accéder aux pages des applications."
 
Cette fonctionnalité est activée ou non selon le type de site:
  • Désactivée sur un site d'équipe,
  • Activée sur un site de publication.
 
Elle permet de refuser l'accès d'un utilisateur pour un container (liste ou bibliothèque) sur lesquels il possède uniquement l'autorisalition "Accès limité". Concrètement cela signifie que si l'utilisateur dispose de droits uniquement sur un document mais pas sur la bibliothèque, il ne pourra pas accèder à la bibliothèque pour accèder à ce document. Il ne pourra le faire que si quelqu'un lui envoie un lien vers le document ou qu'il utilise le moteur de recherche.
 
En fait, la question se pose aussi sur des sites anonymes. Si vous souhaitez que les utilisateurs puissent accèder aux bibliothèques, il faudra impérativement désactiver cette fonctionnalité (après avoir positionné "Anonymous users" dans les permissions du site).

9 février 2015

INFOPATH : Prochaine version de SharePoint

La bonne nouvelle du jour nous provient du blog Office qui confirme qu'InfoPath sera toujours présent dans SharePoint vNext (Aka SharePoint 2016). Il sera de même toujours disponible dans Office 365.
 
Voici l'article officiel:
 
Il faut voir dans cette annonce un retard (voir un abandon) dans la solution alternative proposée par Microsoft lors de la SharePoint Conference nommée "FoSL" (Form on SharePoint List).
Ceci a été confirmé dans la roadmap d'Office 365 fournie par MS:
 
Microsoft souhaite proposer une réelle alternative à InfoPath dans SharePoint. En effet, il est utilisé par la plupart des entreprises disposant de la CAL entreprise de SharePoint. De plus, la possibilité depuis SP2010 de personnaliser les formulaires de listes a accru ce succès.
Il faudra donc encore attendre un peu de temps afin de disposer d'un outil permettant de migrer ces formulaire vers une nouvelle technologie.
 
En revanche, InfoPath 2013 restera bien la dernière version du produit et sera donc compatible avec SP2016.